Les grandes ambitions
de Greenway

Alors que le fondateur Paul Florizoone avait choisi sa ville natale de Gand pour ouvrir son premier restaurant végétarien dans le but de convaincre le public, les ambitions de Greenway vont aujourd'hui bien au-delà des frontières. L'objectif ultime ? Sauver le climat grâce à l’alimentation végétale. Et tant que le climat reste en danger, Greenway continue à s’investir à 100% pour convaincre même le plus grand amateur de viande des bienfaits de la cuisine végétale…

Étonnamment délicieux
Si vous connaissez déjà Greenway, vous avez sans doute déjà entendu l'histoire de Paul. En 1996, lors de voyage en Inde, il dut passer, contraint et forcé, à la cuisine végétarienne. Surpris par ses saveurs et sa richesse, Paul a décidé de garder cette alimentation une fois rentré au pays. À partir de ce moment-là, Paul a commencé à caresser l’idée de partager sa passion pour le végétarisme - et plus tard, par extension, le véganisme - avec le grand public.

Après quelques années d’expérimentation dans sa propre cuisine, l’heure du grand saut était venue : un premier restaurant dans le cœur historique de Gand. Le succès fut incroyable, donnant plus que jamais à Paul l’envie de continuer. Trois autres restaurants suivirent, et le concept éveilla également l’intérêt du retail. Delhaize a alors demandé à Paul d’élaborer quelques recettes végétariennes pour sa marque maison et Paul a ensuite eu la chance de voir arriver ses premiers produits en rayon sous le pavillon Greenway.

La protection du climat comme fer de lance
Alors qu’au départ, l’idée de Paul était centrée sur la gastronomie et les saveurs, l’arrivée de son partenaire Cedric Hanet y a ajouté la considération environnementale, tant au niveau de l’alimentation que de la production, et cette notion est progressivement arrivée à l’avant-plan. Une tendance qui est plus importante que jamais en 2019. Si vous voulez manger écologique, il faut voir au-delà d’une alimentation végétale, et rechercher les matières premières et la production locales. Et c’est exactement ce que fait Greenway aujourd'hui : produire une alimentation végétale locale avec un maximum de matières premières originaires de Belgique.

La dernière innovation, par exemple, le Greenway Burger, repose sur un partenariat de production local, avec Dekeyzer-Ossaer de Koekelare. Outre une offre végane savoureuse, l’assortiment restauration et retail de Greenway propose aussi quelques produits végétariens. Greenway a récemment décidé de ne plus développer à l’avenir que des produits végans, et donc de travailler à 100% dans le respect de l’environnement et du bien-être animal.

The future is now 
La route vers la préservation du climat est longue et ne passe pas que par la Belgique. C’est pourquoi dans les années à venir, Greenway veut se tourner vers la France, les Pays-Bas, l’Allemagne et d’autres pays européens afin de séduire un maximum de climate changers avec une gastronomie étonnamment savoureuse. Car si la Belgique est fan de l’alimentation ‘plant-based’, cela doit être pareil chez nos voisins, non ? Et il y a aussi de bonnes nouvelles pour les fans belges, évidemment. Ils pourront bientôt déguster une chipolata végan et un hachis végan. Greenway est bel et bien prêt pour l’avenir. Serez-vous vous aussi un climate changer ?

fr_BEFrench